La ministre danoise Stojberg déclenche un conflit au sujet du Ramadan

Catégories Politique
La ministre danoise Stojberg

La ministre danoise de l’immigration a été largement critiquée après avoir suggéré que les musulmans devraient s’absenter du travail pendant le ramadan en raison des risques potentiels pour la sécurité du reste de la société.

Inger Stojberg, qui est réputée pour sa politique d’immigration rigoureuse, a déclaré que le jeûne tout au long de la journée de travail soulevait des problèmes pour la société moderne.

En autre, elle a mentionné les risques potentiels pour les conducteurs d’autobus et les hôpitaux.

La société Arriva, qui exploite un certain nombre de lignes d’autobus au Danemark, a déclaré qu’elle n’avait jamais eu d’accidents impliquant des conducteurs à jeûne. “Ce n’est donc pas un problème pour nous”, a déclaré la porte-parole Pia Hammershoy Splittorff au journal Berlingske Tidende (BT).

Le même message est venu du syndicat des transports 3F du Danemark, dont le dirigeant Jan Villadsen se demandait si le ministre essayait de créer un problème qui n’existait pas encore.

L’Union musulmane du Danemark a affiché un message sur les médias sociaux remerciant Mme Stojberg pour son inquiétude, mais a souligné que les musulmans étaient des adultes parfaitement capables de prendre soin d’eux-mêmes et de la société, “même lorsque nous jeûnons”.

Qu’a dit la ministre ?

Inger Stojberg a écrit dans un article d’opinion pour BT (en danois) que le Danemark avait la liberté religieuse et que la religion était une affaire privée.

Mme Stojberg aussi déclaré que les exigences du Danemark d’aujourd’hui exigent de longues journées de travail, impliquant parfois l’utilisation de machines dangereuses.

Elle a donné l’exemple des chauffeurs de bus qui n’avaient pas bu ou mangé depuis plus de 10 heures et a suggéré que le jeûn pourrait affecter “la sécurité et la productivité”.

“Je veux appeler les musulmans à s’absenter du travail pendant le mois de Ramadan afin d’éviter des conséquences négatives pour le reste de la société danoise “, a-t-elle dit.

Qui est Inger Stojberg ?

La ministre de l’intégration est une politicienne de centre-droit du parti libéral Venstre qui a joué un rôle déterminant dans le renforcement de la politique d’immigration du Danemark.

Il y a deux ans, le Danemark a approuvé une mesure controversée visant à confisquer les objets de valeur des demandeurs d’asile pour payer leur nourriture et leur logement. Après que l’acte a établi des comparaisons avec la confiscation par les nazis d’objets de valeur aux Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, les alliances et les bagues de fiançailles ont été exclues de la loi.

D’autres mesures comprennent le renforcement des exigences en matière d’apprentissage du danois, des examens de citoyenneté plus sévères et l’indépendance financière.

Le Danemark a connu un pic des arrivées de demandeurs d’asile et de migrants en situation irrégulière en 2015, mais le nombre de demandeurs d’asile et de migrants en situation irrégulière a considérablement diminué.

Les chiffres publiés ce mois-ci par le journal Politiken suggèrent que le nombre de musulmans ayant réussi à obtenir la citoyenneté danoise a également diminué. En 2014, 70 % des nouvelles citoyennetés ont été attribuées à des personnes originaires de pays à prédominance musulmane, et ce chiffre est depuis lors tombé à 21 %.