Un shutdown désastreux…

Catégories Economie

Le blocage partiel des services de l’Etat fédéral américain lui a coûté approximativement 11 milliards de dollars, dont des pertes irrécupérables plafonnant à 3 milliards.

Le CBO considère que le PIB du dernier trimestre 2018 a été amputé de 3 milliards de dollars. Pour ce premier trimestre, le PIB serait inférieur de plus de 8 milliards. Ce qui met en avant à la fois les conséquences désastreuses de ces cinq semaines de shutdown mais aussi la reprise d’une certaine activité économique.

3 milliards, soit pas plus de 0,02 % de l’estimation du PIB 2019

En plus des terribles conséquences prévues sur l’économie du pays, l’impact sur les travailleurs et les petites entreprises risque d’être encore plus grave. Certaines d’entres elles ne récupéreront jamais cette perte de chiffre d’affaire.

Même si l’essentiel du PIB perdu sur les 3 derniers mois de 2018 ainsi que sur les 3 premiers de 2019 ne va être récupéré, on considère que 3 milliards resteront bel et bien perdus.

Questionné sur cette estimation de coût, Larry Kudlow (conseiller économique de la Maison Blanche) a refusé de donner des chiffres et estimations précises, en se justifiant notamment par cette annonce : “dans une économie de 20 000 milliards de dollars, il est terriblement difficile de faire ne serait-ce que les meilleures estimations de ces petits nombres”.

Après le blocage de ces 800 000 employés d’état, le président Trump s’est fendu d’une annonce vendredi dernier pour exprimer sa volonté d’établir un accord de fin de “shutdown”, en s’engageant pour un financement des services de l’État fédéral jusqu’à la mi février.

Mais il n’a tout de même pas oublié son projet de mur à la frontière du Mexique, en menaçant le Congrès d’une nouvelle paralysie budgétaire à partir de cette date si aucun accord n’était trouvé concernant le financement de ce dernier.